Finlande : de nouvelles dotations budgétaires pour l’équipement militaire

Temps de lecture : 3 minutes Le deuxième budget du gouvernement finlandais pour 2022 allouera environ 669,4 millions d’euros (706,7 millions de dollars) de financement supplémentaire à l’armée.

Conflit Russo-Ukrainien : Evolution dans les pourparlers

Temps de lecture : 3 minutes Volodimyr Zelinsky parle de pourparlers réalistes et semble enfin résigné à l’idée que l’Ukraine n’intègrera pas l’OTAN. Sergueï Lavrov trouve qu’il y a un espoir de compromis. La paix avance à petits pas.

Soudan – Première base militaire africaine pour la Russie

Temps de lecture : 5 minutes La Russie et le Soudan semblent en bonne voie pour ressusciter un projet de base militaire offrant aux Russes un accès stratégique à la mer Rouge. Ainsi

Embargo US sur les importations de pétrole russe

Temps de lecture : 2 minutes Au moment où le président US impose un embargo sur le pétrole russe, les Etats-Unis sont en train de négocier avec la Bolivie et l’Iran pour atténuer l’impact de ces mesures sur l’économie américaine. Que va faire l’Europe?

Pakistan – Conflit russo-ukrainien : Imran Khan fustige les ambassadeurs occidentaux pour avoir tenté de faire pression sur Islamabad

Temps de lecture : 2 minutes « Mais pour qui nous prenez-vous ? Pensez-vous que nous sommes vos esclaves… que nous ferons tout ce que vous nous dites ? », a demandé Imran Khan, s’adressant à un rassemblement public. Pour le premier ministre pakistanais, son pays avait souffert pour avoir soutenu l’OTAN en Afghanistan.

OTAN, en finir !

Temps de lecture : 7 minutes Au-delà des mièvreries exprimées sur Facebook au sujet du soutien pour les Ukrainiens, des réclamations pour la paix et tutti quanti, dans la réalité, une guerre se règle à coups de canons et non dans le gémissement des violons.

Invasion de l’Ukraine : La Russie dans l’offensive ou la défensive?

Temps de lecture : 3 minutes L’invasion de l’Ukraine par les forces russes relève-t-il de l’agression ou de manœuvres de défense ? Au-delà de la propagande occidentale défavorable à Moscou, les considérations stratégiques au plan militaire montrent que le déséquilibre des forces nucléaires entre les Etats-Unis et la Russie a forcé cette dernière à frapper en premier.